image_author__MINERVIEWS
Par MINERVIEWS
83 articles
2 janv. · 1 mn à lire
Partager cet article :

LA DANSE COMME SPORT OLYMPIQUE PERMANENT : CONSÉCRATION OU CONTRE-SENS ÉCOLOGIQUE ET ARTISTIQUE ?

À la fois spectacle artistique et performance sportive, la danse ne figure pas au programme des Jeux Olympique de manière permanente. Mais au regard des enjeux écologiques et ceux d’équité de jugement de la discipline, son ajout ne serait pas forcément une avancée.

Depuis 1992 à Albertville, les Jeux Olympiques sont l’occasion de mises en scène de chorégraphies impressionnantes lors des cérémonies d’ouverture et de clôture. Cependant, c’est seulement en 2024 à Paris que la danse va être considérée comme sport médaillé, avec l’entrée du breakdance comme sport additionnel

 Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 (France info culture, DAVID AKE / AFP) Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 (France info culture, DAVID AKE / AFP)

Située à la frontière entre sport et art, la danse emprunte tous les codes des deux domaines. En France, l’Académie Royale de Danse, devenue ensuite le Ballet de l’Opéra National de Paris, est fondée en 1661. Les artistes chorégraphes français y créent des codes et des techniques majeures de la danse classique. À partir du XVIIIe siècle, le ballet devient un spectacle artistique au même titre que l’opéra. Costumes, décors, expressions théâtrales, musique, mise en scène d’une histoire, la danse est considérée comme un art pour l’œil du spectateur. Du côté des danseur.euse.s, en revanche, préparer et présenter un spectacle est une véritable épreuve physique. Selon l’ordre des kinésithérapeutes, « la danse favorise le développement physique, musculaire et articulaire ». Dans la formation des petits rats de l’école de l’Opéra National de Paris sont incluses des séances à la salle de sport, dans le but de renforcer leurs muscles et leur rythme cardiaque. Les efforts physiques intenses qu’ils fournissent empêchent souvent leur carrière de dépasser une vingtaine d’années. Malgré sa longue existence et sa professionnalisation en tant que sport, la danse n’apparaît pas dans les sports permanents du programme des JO. Pourquoi ?

 LE Ballet Casse-Noisette (Place des Arts, N. SICARD)LE Ballet Casse-Noisette (Place des Arts, N. SICARD) 

D’autres sports, ayant une visée artistique dans leur représentation, tels que le patinage artistique, la gymnastique rythmique et sportive (GRS) ou le trampoline font partie des Jeux. La part artistique de la danse ne devrait donc pas l’empêcher d’être considérée sport médaillé. De plus, la World Dance Sport Federation est reconnue depuis des années par le Comité International Olympique. L’attrait du public, le nombre d’athlètes, les coûts et l’organisation sont autant d’éléments pris en compte pour décider de la présence d’une discipline aux JO. Cependant, un ajout, comme sport permanent ou additionnel, signifie également la nécessité de plus d’infrastructures, et l’existence de beaucoup plus de déplacements de personnes. Alors que le respect de l’environnement est officiellement devenu en 2004 le 3e pilier de l’olympisme (après le sport et la culture), cela paraît incohérent. Déjà les Jeux de 2000 à Sydney, annoncés comme les premières olympiades écologiques n'avaient pas respecté leurs engagements, et ont conduit Greenpeace à se positionner contre le comité organisateur. Concernant Paris en 2024, « les organisateurs estiment que ces JO auront un impact plus faible que les récentes olympiades », avec tout de même un total de 1,5 million de tonnes d’émission de CO2 prévue. 

Enfin, se pose la question de la notation de la discipline pour lui permettre de devenir un sport médaillé. Certaines danses seraient plus propices que d’autres à être ajoutées à la compétition, comme les danses sportives qui font partie de la World Dance Sport Federation (WDSF). Du fait de sa nature plus artistique que sportive, l’évaluation d’un ballet semble laisser une plus large part à la subjectivité, ce qui pose la question de la pertinence de la présence de la danse aux Jeux. 

Par Agathe Drouot--Chary

 


Pour aller plus loin sur notre dossier du mois consacré au sport, consultez les articles de nos rubriques Société et Relations Internationales sur notre blog.

Suivez MINERVIEWS